Monteton

Maire: Genevieve le Lannic

Nom des Habitants: Les Montetonnais

Nombre d'Habitants: 266

  •  
    C’est au VII siècle que les Chrétiens investirent le pays de Bézaume, dont Monteton faisait partie. Restés silencieux durant plus de deux siècles, apeurés par les terribles Normandes, c’est à partir du VIIIe siècle, sous Charlemagne que les moines entreprirent de largement conquérir la région, ceux de Sarlat s’appropriant, entre autres, les terres de Monteton.
    C’est un beau village médiéval doté d’un bijou de l’art Roman, l’église datant du XIIe siècle.
    Au fi l des siècles, les terres furent cultivées et plantées en vignes, le vin fut transformé en eau-de-vie et expédié à Bordeaux jusqu’à la révolution.
    La légende des treize clochers raconte que, de ce paisible endroit, entre ciel et terre, on peut apercevoir les treize clochers des vallées voisines.
    Alors que tous les bourgeois de Monteton sont devenus bonapartistes, la commune, désertée par ses jeunes, traverse une grave crise économique. À l’aube du XXe siècle, Monteton est totalement désertée par sa bourgeoisie et l’exode rural fait tomber sa population de 800 à 300 personnes, mais notre commune entame sa “carrière” de ville de la paix, de l’harmonie et de la tranquillité qui de chez nous, 13 clochers cernent notre horizon. Figurez-vous que, particulièrement, le notre aurait le pouvoir de chasser les orages. Aussi nos braves Montetonnais d’antan, eux qui savaient scruter le ciel quand l’orage montait, se précipitaient à l’église et sonnaient à tour de bras et, par enchantement, tout devenait clair, le danger était évité - il ne grêlerait pas.
     
  •  
    La blanquette de veau
    Pour 4 personnes
     
    1,2 kg de veau (poitrine, épaule, tendron),
    2 oignons, 3 clous de girofle,
    1 branche de thym,
    3 feuilles de laurier, 2 carottes,
    1 branche de céleri, 1 poireau,
    150 g de lardons fumés,
    100 g de beurre, 50 g de farine,
    25 cl de crème fleurette, 1 jus de citron,
    1 cuillère à soupe de gros sel,
    1 cuillère à café de poivre,
    2 cubes de bouillon du commerce et
    500 g de champignons de Paris.
     
    Couper la viande en morceaux de 4 cm environ.
    Mettre à chauffer 2 litres d’eau dans une cocotte.
    Quand l’eau bout, mettre les cubes de bouillon, le sel, le poivre, le laurier, l’oignon piqué de clous de girofle et plonger les morceaux de viande, laisser blanchir 6 min.
    Retirer la viande, réserver.
    Dans une autre cocotte, faire suer pendant 10 min dans du beurre les légumes coupés en julienne.
    Dans une casserole faire un roux blanc avec 50 g de beurre et 50 g de farine, cuire 3 min en remuant.
    Ajouter progressivement le bouillon dans le roux et remuer avec un fouet pour obtenir une sauce onctueuse, la verser dans la cocotte où les légumes ont sué, ajouter la viande.
    Faire cuire pendant 45 min.
    Sauter les champignons émincés dans du beurre avec une pincée de sel.
    Dans la cocotte, ajouter la crème fraîche, le jus de citron et les champignons.
    Chauffer à feu doux 2 min
    Servir.
  • Mairie:
    Le Bourg
    47120 Monteton
    Tél: 05 53 20 20 08