Arnac La Poste

Maire : Jean-Pierre Drieux

Noms des Habitants : Les Arnacois

Nombre d'habitants : 1179

Arnac La Poste
Vue du bourg
  •  
    La route royale ou chemin de la Poste, de Paris à Toulouse, traversait le territoire d’Arnac, qui est exactement situé à mi-chemin entre ces deux villes. Le tracé fut modifi é en 1737, c’est celui de l’actuelle RN 20. Le relais d’Arnac fut alors transféré à Montmagner en 1748. Sur la commune, deux dolmens de la Pierre Virdouaire et du Four à Fées furent détruits vers 1865 par des tailleurs de pierre.
    Celui de l’Héritière existe toujours mais il est renversé.
    L’époque gallo-romaine a été riche en activités. On trouve des traces d’un camp romain au Martinet. Autre vestige gallo-romain : l’autel d’Arnac qui est exposé au musée de Cluny à Paris. Cette cité possède, pour les amateurs d’architecture, un des meilleurs exemples d’église fortifiée du Nord du département, et, ils ne manqueront pas ainsi d’aller visiter l’église fortifi ée du XIIe siècle, le relais de poste de Montgamer et les ruines de la tour de Loubignac du XVe siècle (Guerre de cent ans) à quelques kilomètres. Une tour carrée, munie de créneaux et de mâchicoulis est l’unique témoin de l’existence d’une muraille qui faisait de l’église un véritable fort. 
    Autrefois, l’imagination populaire si amoureuse du merveilleux avait créé de nombreux personnages mystérieux et terribles, dont elle s’était plue à peupler les grottes, les fontaines et les bois, sous des noms de fées, fades.
    Dans cette région, nous les trouvons désignés sous le nom de Martres ou Tétrabouillis.
    Beaucoup de grottes portent le nom de “Maison aux Martres”. Les femmes qui les habitaient étaient laides. Elles poursuivaient les laboureurs en criant “tétrabouillis”. Tout homme saisi par elles était mort. On leur attribuait la construction des dolmens. Ces personnages surnaturels ne seraient que les antiques druidesses…
  •  
    Arnac a une terminaison dénotant une origine celtique en “ar”, qui veut dire rocher, endroit élevé. Le bourg est situé sur un point culminant rocheux. Dans le département, plusieurs villages portent ce même nom d’Arnac provoquant ainsi de fâcheuses confusions. Pour distinguer Arnac des autres localités, on lui adjoignit “La Poste” au début du XVIIIe siècle à cause du relais de Poste qui s’y trouvait.              
  •  
     
    Le clafoutis aux cerises
     Pour 4 à 6 personnes.
     
     125 g de farine, 100 g de sucre semoule,
    2 œufs entiers, 1/4 de litre de lait,
    20 g de beurre, une pincée de sel,
     400 g de cerises noires,
    2 cuillerées à soupe de sucre semoule,
    3 cuillerées à soupe de rhum Négrita.
     
    Dans une terrine, mettre la farine.
    Faire une fontaine, y mettre le sucre, le sel et les œufs entiers.
    Délayer en incorporant la farine, puis ajouter le lait et le rhum.
    Laver et équeuter les cerises.
    Beurrer le moule, répartir les cerises au fond. Verser la pâte.
    Faire cuire à four chaud pendant 30 minutes.
    Saupoudrer de sucre avant de servir tiède ou froid.
  • Mairie:

    2, place du Champ de Foire

    87160 Arnac la Poste

    Tél:  05 55 76 81 30