Bellebrune

Maire:Brigitte de Premont

Nom des Habitants: Les Bellebrunois

Nombre d'Habitants: 335

Chez Denise
Chez Denise
  •  
    Ce village se distingue avec l’histoire du château de la Villeneuve. François de la Villeneuve, seigneur de Chambourg, avait été aide de camp dans les armées du roi et premier capitaine de régiment de Plessis- Praslin, maréchal de bataille. Sa charge lui avait fait connaître la région du Boulonnais. Vers 1740, la gentilhommière fût la propriété d’une noble famille anglaise et catholique, les Hampson. Il la racheta et a donné son nom à cette résidence élevée au temps de Louis XIV, comme l’indique les ancres de la façade.
    En 1856, à l’initiative d’Octave de Rouvray, le parc fut aménagé par les frères Denis et Eugène Bühler, les grands architectes paysagistes du second empire à qui l’on doit, outre de magnifiques jardins, le Parc de la tête d’Or à Lyon et le Parc du Thabor à Rennes.
    L’église de Bellebrune est une église à clocher-mur qui date du XVe siècle, avec un portail d’entrée de type gothiques et une façade en pierre de pays. Les vitraux du chœur et la nef, détruits pendant la seconde guerre mondiale, ont été remplacés par des vitraux modernes, œuvres d’un maître-verrier de l’abbaye de Wisques. Il ne subsiste aujourd’hui qu’une seule cloche, datée de 1496, l’autre ayant été descendue du clocher sous la Révolution et remise aux habitants de Belle-Houllefort.
    Accolée à l’église, une chapelle funéraire construite en 1903 et face à l’église, un tilleul, un des sept rescapés 900 arbres de la liberté plantés à la Révolution dans le Pas de Calais. Le cimetière abrite une tombe militaire, celle d’un aviateur Anglais qui a été abattu en 1941 au-dessus du village. Un peu plus loin, on trouve la motte féodale, vestige de l’ancien château de Bellebrune. Les fossés qui l’entourent et où coulait l’eau de la Fontaine aux Leus, sont encore bien visibles. 
    Les habitants de Bellebrune participèrent à la guerre de Lustucru, cette révolte paysanne déclenchée en 1662 contre les exactions des troupes royales, et qui se termina tragiquement au château d’Hucqueliers. Quatre insurgés furent pendus et 363 paysans condamnés aux galères.
  •  
    Cette commune tire son nom d’une source intarissable. Dans la cave d’un garde Champêtre,
    il y a fort longtemps, coulait dans un angle une source, une eau très pure, ayant la mystérieuse propriété de chasser les loups. Selon les historiens, le nom vient dons du mot “Brunnen” en Allemand qui veut dire source et “bel”, forteresse. Le village est très attractif et sa population ne cesse d’augmenter, passant de 158 habitants en 1975 contre 375 au recensement de 1999. Cette progression coïncide avec la mise en service de la RN 42 qui relie Boulogne à St Omer et dont la proximité donne à Bellebrune une situation géographique privilégiée. 
  •  
    Le poulet au cidre
    Pour 4 à 6 personnes
     
     1 poulet, 1 oignon, 4 gousses d’ail, 2 feuilles de laurier, 1 branche de thym, 1 branche de romarin,      100 g de poitrine fumée, 4 petites carottes, 4 pommes de terre, 4 petites pommes reinette, 1/2 litre de cidre, sel et poivre.
     
    Dans une cocotte allant au four, faites dorer à feu vif la poitrine fumée coupée en gros lardons,
    ajoutez le poulet et faites-le dorer également.
    Ajoutez 1 oignon émincé, 4 gousses d’ail, le thym et laurier, 4 carottes épluchées, 4 pommes de terre
    épluchées, 4 pommes reinette (non épluchées) mais vidées au couteau vide-pomme.
    Poivrez, mouillez avec 1/2 de cidre et enfournez 1 heure 30 à 180˚ C.     
  • Mairie:
    Le Village
    62142 Bellebrune
    Tél: 03 21 33 75 58