Bèze

Maire: Serge Combacon

Nom des Habitants: Les Bézois

Nombre d'Habitants: 721

Bèze
Le village de Bèze
  •  
    Le site de Bèze était un lieu habité et florissant à l’époque gallo-romaine mais celui-ci fût dévasté et ruiné par les nombreuses incursions des barbares germains. L’Empereur romain Constance Chlore, après avoir battu, vers l’an 300, les barbares venus jusqu’aux portes de Langres, décida d’installer une partie des vaincus, les Attuariens, sur les bords de la Saône, de la Seine, de la Tille et de la Béze. Le but de cette installation était de peupler et de cultiver le vaste pays compris entre ces rivières.
     
    L’histoire de Béze commence à la fondation de l’Abbaye dite de Béze-Fontaine. Les histoires du Village et de l’Abbaye sont alors intimement liées. En 628, Dagobert devient roi de Bourgogne et de Neustrie à la mort de son père Clotaire II. Conseillé par Saint-Eloi, Saint-Ouen et Saint-Didier, il décide de rétablir l’autorité royale et vient en Bourgogne pour affirmer son pouvoir. Il est surnommé “le bon roi” par le peuple. Mais pour asseoir son autorité, il demande à trois seigneurs, les ducs Almalgaire, Arnebert et Willibaud d’assassiner Burnulfe, l’oncle de son frère.
    Une fois rentré à Paris, le bon roi Dagobert regrette son action et pour racheter ses péchés auprès de Dieu, il récompense royalement les trois seigneurs qui l’ont aidé. Chacun d’eux reçoit de vastes terres. Le duc Almagaire reçoit toutes les terres à l’Est de Dijon. Il laisse son cheval boire à la source et fût tant séduit par les lieux qu’il décida, pour racheter ses fautes, d’y fonder un monastère en 630.
  •  
    Ragoût d’escargots au vin rouge
          Pour 4 personnes
     
    12 escargots, 30 g de petits lardons fumés, 10 cl de vin rouge, 1 cuil. à café d’ail haché, 1/2 cuillère à café d’échalotes hachées, 1 brin de romarin, 1 pincée d’amandes hachées grillées, crème de cassis, fond de veau en demie-glace, 15 g de beurre frais.
     
    Faire revenir, dans une cocotte en fonte, une noisette de beurre, l’échalote,   l’ail, les amandes, les lardons et le brin de romarin.
    Ajouter les escargots. Verser le vin rouge et laisser réduire de moitié.
    Ajouter le fond de veau et faire bouillir. Ajouter un peu de crème de   cassis qui doit également bouillir pour supprimer l’alcool. Lorsque la sauce atteint l’épaisseur voulue, incorporer le reste de beurre et rectifier l’assaisonnement. Ce plat est servi en entrée, on peut l’accommoder avec des œufs de caille ou de poule pochés dans le vin rouge. L’accord des œufs et du vin rouge est un classique dans le vignoble, et est bien connu sous le nom de “meurettes”.     
  • Mairie:
    Place Verdun
    21310 Bèze
    Tél: 03 80 75 30 84