Cassaniouze

Maire: Michel Castanier

Nom des Habitants: Les Costonhaîres

Nombre d'Habitants: 563

  •  
    Ce village est chargé d’histoire. Son clocher de l’église de Notre Dame de la Purification ainsi que la croix processionnelle sont classés. L’église était un prieuré dépendant de l’Abbaye d’Aurillac. Elle garde précieusement cette croix processionnelle émaillée, la face principale représente Dieu le Père, assis sous un dais gothique, tenant le Monde d’une main et bénissant de l’autre. Aux angles, s’incrustent les attributs des quatre évangélistes : l’Aigle, le Lion, le Bœuf, et l’Ange.
    Au revers, figure Jésus crucifié ; sur sa tête est un pélican, à ses pieds une piété et à l’extrémité des branches tréflées, la Vierge et Saint-Joseph. Ce meuble, décoré de sonnettes doit dater du XVe siècle
    Les enfarinés : le fait le plus marquant fut celui des “enfarinés” durant le XIXe siècle.
    En 1801, nait un mouvement en révolte contre les mutations religieuses et le concordat, signé entre Bonaparte et le Pape Pie VII. Ils vivaient en autarcie au hameau de la Bécarie… Ils se mirent à l’écart et se poudraient les cheveux de farine d’ou le nom des “enfarinés”.
     
    La Croix de Servant : cette croix de procession dite de Servant fut trouvée en 1830 par une bergère au pied du rocher de Servant (d’ou son nom) dans une grotte et enveloppée dans un tablier de femme. La tradition veut qu’elle ait peut-être appartenu à l’Hermitage du Don. Elle a été cachée pendant la Révolution dans ces rochers sauvages surplombant la vallée de l’Auze. Cette magnifi que croix, fabriquée au XVe siècle, dans les ateliers d’orfèvrerie d’Aurillac a été présentée à plusieurs reprises en exposition. Elle est classée à l’inventaire des objets historiques depuis 1908. Elle contient une relique qui proviendrait de la vraie croix de Jérusalem.
  •  
    Nom occitan indiquant un lieu boisé , un bois de chênes.
    Le chêne se dit « Cassé » en occitan et un bois de chêne « cassanha ».
  •  
    La Truffade
    Pour 4 personnes
     
     1 kg de pommes de terre,
     sel, poivre,
     400 g de tome fraîche du Cantal,
    persil, ail.
     
    Faites cuire, dans un peu de lard fondu avec 1 kg de pommes de terre coupées en rondelles.
    Les écraser légèrement à la fourchette au cours de la cuisson.
    Ajouter le sel, le poivre et un peu d’ail pilé.
    Lorsque les pommes de terre sont à point, ajouter 400 g de tome fraîche de Cantal.
    Laisser fondre, puis ajouter du persil et mélanger Lorsque l’ensemble est filant, 
    la Truffade est prête à servir.
  • Mairie:
    Le Bourg
    15340 Cassaniouze
    Tél: 04 71 49 90 03